Article: Expédition au Startup Weekend du Havre

Expédition au Startup Weekend du Havre

12/2014

Je suis Simon RUBUANO, étudiant en seconde année d’Analyste Développeur à l’EIN, l’Ecole Supérieure d'Informatique de Normandie.

Je ne me juge pas comme étant un développeur hors-pair. Cependant, j’ai voulu tenter une expérience car il y a un début à tout, une première fois. Le weekend du 15 novembre 2014 était désormais important pour moi. En effet, un Startup Weekend avait lieu au Havre au sein de l’EM Normandie.

Qu’est-ce qu’un Startup Weekend ?

Logo Startup Weekend

Un Startup Weekend est un événement de 54 heures où se rencontrent des développeurs, des webdesigners, des commerciaux et des financiers pour partager leurs idées, créer des équipes, concevoir des produits et lancer des startups. Des startups weekend se déroulent dans le monde entier, chaque weekend.

Premier ressenti

Je suis arrivé le vendredi soir sous la pluie, ordinateur sous la main, tel un outsider arrivant en terre inconnue. Immédiatement accueilli par les organisateurs du weekend qui, après avoir noté mon arrivée, m’ont remis un badge avec mon nom et mon rôle au sein de ce weekend.

J’étais développeur.

En entrant dans ces lieux, mon but était de rencontrer tout d’abord d’autres développeurs, mais aussi des personnes d’autres horizons. Je voulais aider les personnes présentant des projets intéressants, me faire connaître et surtout vivre mon expérience.

Accueil de l'évènement Un accueil exemplaire, t-shirt et goodies fournis à l’entrée !

Pitchs, networking et votes

Le facilitateur nous a accueilli et présenté le concept de Startup Weekend. Son rôle est d'animer, conseiller et répondre aux questions des candidats sur l'organisation et le fonctionnement de l’événement.

Deux profils de personnes se présentent dans ces évènements : Les porteurs d’idées et les autres. Lors des pitchs, ces porteurs d’idées ont exactement 60 secondes pour la présenter de façon claire devant tous les participants à l’évènement. En moyenne, à chaque Startup Weekend, il y a une moitié des participants qui viennent présenter une idée.

N’ayant aucune idée à présenter, j’ai eu l’occasion d’assister à tous les pitchs. Un projet de vente d’insectes en ligne, un « shazaam-like » pour récupérer les partitions musicales ou même un réseau social. Tout le monde avait sa chance.

Place au networking et aux votes. Chaque participant dispose de 3 voix qu’il peut placer sur le ou les projets qu’il souhaite voir se développer durant le weekend. Les projets les plus votés sont ensuite retenus et les équipes commencent à se former. Si un projet ne dispose pas de suffisamment de votes, il suffit d’être au moins deux pour devenir des « hackers » (terme donné aux projets non retenus et développés).

Les votes Tout le monde se bouscule pour voter pour son projet préféré !

Je suis resté en retrait pour regarder quels votes avaient été placés. Je faisais partie des privilégiés, les développeurs manquaient et les porteurs de projets savaient qu’il n’y en aurait pas un dans chaque projet.

Un projet m’intéressait particulièrement, cependant le porteur avait, selon-moi, mal présenté son idée au public. Peu clair, hésitant... Après avoir approfondi par des questions son projet, j’étais enthousiaste malgré sa non retenue aux votes. Je m’associais à son idée avec 3 autres personnes qui nous avaient rejoints.

La première soirée

Après un repas bien mérité, une salle nous a été attribuée. Tableau blanc et vidéoprojecteur étaient prêtés par l’établissement et ce fut fort appréciable.

La première soirée d’équipe se résume facilement :

En effet, les salles de l’école fermaient à minuit (donc arrêt du travail), le bar Le Trappist se trouvait à deux pas de l’école… Ces deux événements conjugués nous ont amenés à aller boire une mousse pour se détendre et continuer à discuter du projet.

L'équipe Notre équipe : L'équipe "POSEY"

Deux jours de travail intensif

Après quelques heures de repos, le travail pouvait enfin commencer. Chacun réalisant ses tâches respectives. Pendant que je développais un « mockup » d’application mobile, certains réfléchissaient au business model et d’autres commençaient à communiquer sur les réseaux sociaux pour réaliser une étude de marché.

Le Business Canvas

Des mentors se sont succédés tout au long de la journée, dont Raynald MESSIÉ, qui nous a énormément aidés pour notre projet. Les mentors nous apportent un regard extérieur et une expertise.

Diverses conférences en accès libre sur le management et la gestion de projet ponctuaient les séances de travail. De notre côté, nous sommes sortis pour tourner une vidéo d’introduction au projet.

Conférence Première conférence : « Lean Startup, pas une checklist du bon sens ! »

Prévisu. YouTube : Présentation vidéo du projet POSEY Voir l'élément vidéo sur YouTube : https://www.youtube.com/watch?v=H9PUkllWCCA

Cependant, l’horloge tournait et nous étions loin de voir notre MVP (minimum viable project) pour la présentation de dimanche.

Work hard ! On passe à la vitesse supérieure !

Il était temps pour nous de prendre la température. Certains projets semblaient avancés, d’autres peu ; La plupart cachaient bien leur jeu. En effet, pratiquement aucun projet n’a parlé de son avancement.

En fin de journée, deux groupes se distinguaient. Ceux qui allaient dormir et les « warriors » qui allaient passer une nuit blanche pour finaliser le projet. On notera l’ambiance très bon enfant qui régnait lors de cette nuit blanche :

Prévisu. Vine Voir l'élément vidéo sur Vine : https://vine.co/v/O5giabHg2Yn


Le jour se lève, il ne reste que quelques heures avant les présentations, c’est la dernière ligne droite. Il nous restait encore plusieurs tâches à réaliser :

Nous avons eu plusieurs problèmes avec la démo de l’application. En effet, le « mirroring » (recopie d’écran du téléphone vers l’ordinateur) avait tendance à faire planter notre application de façon aléatoire. On croisait les doigts pour que ça ne se reproduise pas lors de la démo finale.

Les pitchs finaux

Instant crucial où tout se joue, lors de la présentation finale. Une présentation de projet dure 10 minutes.

Nous passions en dernier, la pression était énorme. Peu attentif aux présentations précédentes je suis resté soudé à l’ordinateur à répéter la démo qui après quelques corrections et plusieurs essais consécutifs fonctionnait enfin parfaitement.

C’est à nous, les gens nous applaudissent.

La présentation a été filmée, vous pouvez la suivre ici :

Prévisu. YouTube : Présentation finale du projet POSEY Voir l'élément vidéo sur YouTube : https://www.youtube.com/watch?v=QH5tytTATYk

J’ai vu défiler, défiler le chronomètre. Je devais avoir deux minutes pour faire la démonstration mais la présentation a duré quatre minutes.

C’est à moi, il ne me reste qu’une minute. Pris par le stress, je n’ai même pas pris de micro.

Vous connaissez la loi de Murphy ?

« Anything that can go wrong, will go wrong »

C’est exactement ce qui est arrivé. La démo a lamentablement raté.

Mon collègue a repris le micro pour combler le temps de la relance, mais rien à faire, le temps était écoulé.

Pendant que je culpabilisais d’avoir fichu en l’air la présentation, le jury a été m’a donné une seconde chance ; Leur première question a été « On peut avoir une démo ? ».

Connexion… Menu… Soulagement, tout fonctionne correctement ! Je prends la photo du public, et... Plantage de l’application à nouveau. L’erreur était prévisible ici cependant elle ne c’était pas produite lors des tests.

Remise des prix

Toutes nos chances semblaient s'être envolées quand soudain arrive le premier prix. C’était nous.

Photo de groupe En effet, c’est bien nous !

Conclusion

Ce fut une expérience extraordinaire.

Un Startup Weekend c’est l’occasion rêvée pour mettre en pratique ce qu’on apprend à l’école, dans une ambiance très conviviale. On apprend beaucoup, on élargit son réseau et on s’amuse bien. Que demander de mieux ?

Quant au projet POSEY, il n’a pas été continué. Il n’y avait malheureusement pas de place dans nos emplois du temps respectifs pour un projet supplémentaire.

Photo de groupe Le grand final !

Bonus : Startup Weekend Rouen

« On prend le même et on recommence ! »

Quelques semaines plus tard se déroulait le 4ème Startup Weekend de Rouen dans les locaux de l’exia.cesi. Même histoire, même défi. Manque de développeurs, un projet « hacker » à nouveau et un premier prix.

L'équipe RGExpertise - StartupWeekend Rouen Le défi était de taille, on passe de 30 participants à 80 !

Merci aux deux équipes avec qui j’ai partagé des moments extraordinaires !

Plus d’informations ici : http://startupweekend.org/


Hebergé sur les serveurs de legtux.org - CC BY-NC-SA 2012-2015, mGeek.